Sommes pas partis….

2 novembre 2006

ehhhh non!

Ce matin, on va faire le plein avec Thierry. Puis je le pose au boulot et retour à la maison pour récupérer Anna… Cool.

On charge la bagnole avec nos ptites affaires, on s’installe dedans et ….. RIEN! Cette cochonnerie de bagnole ne donne pas le plus petit signe de vie.

Téléphone à Thierry… « j’ai oublié les phares », non! « ya un un truc spécial », non! Alors quoi? Alors rien : la batterie me semble simplement morte.

Thierry appelle le RAC (le TCS d’ici). Le RAC refuse de venir si Thierry n’est pas là. Notre week-end s’éloigne…

Thierry me propose de regarder avec sa voisine. On pourrait ptêtre ponter la bagnole. Ce que je fais, bien que la voisine soit partie… Espoir quand tu nous tiens! Par chance, ya quelqu’un chez la voisine, son fils. Et par chance il me prend pas pour un sale type.

Alors il nous file un coup de main. Et la bagnole démarre. Génial

Je laisse tourner au ralenti la bagnole dans le garage, le temps d’appeler Thierry et de faire nos derniers ptits besoins naturels…. Ehhh oui. Et puis, patatras : la bagnole s’arrête toute seule… Retour à la case départ. Plus un pet.

Anna se charge du sale job : aller redemander de l’aide au voisin. Il vient très volontiers, avec un léger sourire aux lèvres…. le bougre! Bon. La voiture redémarre et hop, là, on ne se fait pas avoir. On part illico, la fleur au fusil!

La vie est belle. Roulons pour sortir de la ville.

Pis tout d’un coup, la radio s’éteint et se rallume. Bizarre. Puis on se rend compte qu’en fait le moteur s’éteint et se rallume spontanément. Lorsque je freine, lorsque je tente d’allumer les phares… Les BOULES!

On se dit qu’on va dans les emmerdes, alors on prend la décision suivante : « on revient à la maison, sans s’arrêter, puis on met la voiture dans le garage, et si elle redémarre, ben on part pour de bon »…

Vite dit, assez vite fait. Et le moment de suspense ne dure pas longtemps : CE p* »ç% » de moteur ne présente pas le moindre souffle. Point. Excursion tombe à l’eau.

On décide d’attendre Thierry. Il appelera le RAC lorsqu’il sera de retour du boulot.

Chose faite.

Et entre temps, Thierry et moi, en GRANDS PROS DE LA TECHNIQUE AUTOMOBILE, ben on tente de dépanner, on fais plein d’hypothèses, on se la joue « ca doit être ce relais-là »…

Pis le gars du RAC arrive, il voit la bagnole capot ouvert, ptit sourire aux lèvres qui ne le quittera pas. Il ne dit rien, retire la cosse positive de la batterie, la nettoie, ainsi que la partie métallique de la batterie, remet tout ça en place et demande à Thierry d’essayer. C’est tout.

Et PAF : la bagnole démarre au quart de tour…. Le gars et son petit sourire aux lèvres s’en vont, nous laissant seuls dans notre honte….

Année sabbatique 2006, Australie, Perth, Voyages et Vacances